Bilan financier de mars 2020

Bilan financier de mars 2020 basé sur les objectifs SMART

Le mois de mars a été l’un des mois les plus extraordinaires de toute mon existence, et je ne surprendrai personne à dire que c’est principalement en lien avec le coronavirus. Nous vivons dans une époque que je n’aurais jamais imaginée. On dirait que la planète et toutes les activités humaines ont été gelé dans le temps, et malheureusement nous ne savons pas quand nous allons pouvoir recommencer à vivre normalement. Confinés en famille, nous suivons les consignes à la lettre, ne sortons que si nous en avons vraiment besoin, et c’est essentiellement pour faire les courses. Pour nos marches quotidiennes nous nous assurons de ne pas nous approcher des gens que l’on pourrait croiser. Au niveau financier c’est une véritable catastrophe. Je ne regarde plus mes placements sinon je pense que je ne pourrais plus dormir. Bien sûr je n’ai rien vendu et j’ai même investi quelques liquidités que j’avais parce que le passé nous indique clairement que les marchés vont éventuellement remonter, comme ils ont toujours fait, mais ça fait peur quand même!

Contre toute attente le coronavirus a aussi eu des effets positifs sur nos relations familiales. Les enfants se sont mis à la cuisine, avec quelques petits dérapages dont un notoire qui a eu lieu le 30 mars mais en général les repas sont bons et cela tisse des liens plus serrés entre nous. Mon ex étant parti en vacances il a été en quarantaine chez lui à son retour, ce qui fait que nous sommes restés tous les quatre ensemble pendant pratiquement un mois. Bob m’a construit un magnifique bureau, un petit paradis très éclairé avec de la lumière naturelle ce qui fait que je ne trouve pas ça si difficile de travailler de la maison, presque au contraire. Grâce au nouveau routeur nous avons réussi à conserver un équilibre, même si ma fille n’a pas droit à l’internet pendant la journée. Du coup elle sort son chien et se remet en forme. Je n’ai pas perdu mon emploi même si je me prépare à toute éventualité. Beaucoup de mes collègues à contrat ont vu leur mandat se terminer prématurément, ce qui est logique étant donné les circonstances. Je me suis aussi préparée mentalement à cette éventualité, et prend chaque jour qui passe comme un bonus.

Je continue bien sûr mon défi zéro dépense et je n’ai jamais battu des records de journées sans dépense contigües aussi longs! Jusqu’à 10 jours sans dépenser de façon inutile. Bien sûr, avec le confinement c’est beaucoup plus difficile de dépenser de façon impulsive même si ça n’a jamais vraiment été mon truc. J’espère sincèrement que les gens qui ont des problèmes avec leurs achats impulsifs ont pu voir une amélioration de leur situation, même si celle-ci est un peu forcée. C’est le résultat final qui compte!

Le plus étrange dans tout ceci est qu’au plein milieu de la pandémie la planète ne s’est jamais aussi bien portée. Les niveaux de pollution chutent puisque les mouvements des gens et les flux commerciaux ont fortement diminué. Si seulement cela pouvait faire comprendre aux gens que nous n’avons qu’une planète et que nous nous devons de la respecter…

Voici donc où j’en suis sur mes objectifs sur l’année 2020. Je vous rappelle que ces objectifs ont été mis en place en suivant la méthode SMART

Objectif Numéro 1: Continuer de payer mon hypothèque

Cet objectif est en auto-pilote. Mon hypothèque est en fait la seule dette que j’ai donc il est hors de question que je ne la rembourse pas systématiquement.

En décembre 2019 je devais encore la coquette somme de 195,378.62$.

À la fin de février 2020 ce montant est descendu à 193,026.58$ (capital et intérêts confondus).

À la fin mars 2020 ce montant est descendu à 191,978.18$ ce qui veut dire que j’ai remboursé la somme de 1,048.40$ en mars. Depuis le début de l’année j’ai remboursé la somme de 3,400.44$!

Calculé différemment, j’ai atteint 20.00% de mon objectif qui est de rembourser les 240,000$ dus sur mon hypothèque.

Tout va bien!

Objectif Numéro 2: Continuer ma contribution au REEE des enfants

Cet objectif est en auto-pilote. J’ai fait ma contribution de 150$ comme prévu au 15 mars.

Il est malheureusement trop tard pour rétablir la situation et sortir les placements REEE que j’ai avec mon conseiller financier pour les confier à Wealthsimple… J’ai bien trop perdu pour me permettre de vendre et transférer mes fonds maintenant, mais je le regrette vraiment. De toute façon il est clair que l’année scolaire en cours est terminée à cause du coronavirus, ce qui va peut-être permettre de gagner un peu de temps pour que les marchés reprennent. Nous verrons bien… Pour le moment je ne bouge pas. Je n’ai rien perdu tant que je n’ai rien vendu…

Objectif Numéro 3: Continuer à verser sur mon fonds Voiture

Cet objectif est en auto-pilote. Je continue à verser ma contribution de 50$ par semaine ce fonds.

Au 1er janvier j’avais la somme de 13,067.31$ sur mon fonds voiture.

Au 31 janvier le montant était de 13,519.89$. Sachant que j’ai effectué 5 versements de 50$, soit 250$ en tout, mon CELI chez Tangerine avait augmenté de 452.58$ – 250$ = 202.58$ pour le mois.

Au 29 février le montant est de 12,855.38$. Sachant que j’ai effectué 4 versements de 50$ en février, soit 200$ en tout, et que le mois dernier le montant était de 13,519.89$ mon CELI chez Tangerine a chuté de 13,519.89$12,855.38$ = 664.51$. Je dois également rajouter à ce montant les 200$ que j’ai investi, ce qui revient à une perte de 864.51$ Ouch!!

Au 31 mars le montant est de 11,993.80$. Sachant que j’ai effectué 4 versements de 50$ en mars, soit 200$ en tout, et que le mois dernier le montant était de 12,855.38$ mon CELI chez Tangerine a chuté de 12,855.38$11,993.80$ = 891.58$. Je dois également rajouter à ce montant les 200$ que j’ai investi, ce qui revient à une perte de 1,091.58$… Double Ouch!!

Évidemment je garde le cap, je ne bouge pas. C’est un investissement à long terme de toute façon, je n’ai pas l’intention de me servir de cet argent dans un futur rapproché donc je serre les dents et je continue. Mais ça fait mal quand même…

Objectif Numéro 4: Renflouer mon fonds d’urgence

Après avoir enregistré une baisse de 578.24$ depuis l’établissement de cet objectif j’ai repris les reines en février et j’ai réussi à mettre de côté 5,459.99$

Malheureusement j’ai du payer mes acomptes provisionnels personnels à la mi-mars, soit un montant de 1,500$. Le montant de mon fonds d’urgence au 31 mars est donc de 4,230.48$. Pas facile de garder le cap mais j’ai l’argent pour payer ce que je dois donc je n’ai pas l’intention de profiter des aides du gouvernement et des banques face à la crise, comme les reports de paiement de taxes ou d’hypothèque. J’ai toujours eu une terrible aversion aux dettes donc je vais faire ce qu’il faut pour payer ce que je dois. Par contre je vais encore avoir une facture de carte de crédit très salée à payer de presque 2,000$ à cause principalement de frais de dentiste pour les enfants et moi-même, et du cadeau que j’ai acheté pour Bob que je n’ai pas pu lui offrir et que je ne peux même pas me faire rembourser… Sans compter quelques sorties au restaurant où je suis allée avec Bob avant le confinement. Au moins j’en ai profité… La bonne nouvelle est que depuis le début de mon confinement, soit le 13 mars (qui est aussi la date où je dois payer ma carte de crédit) je n’ai pratiquement rien dépensé donc le mois d’avril sera certainement beaucoup plus tranquille!

Pour mon CELI « Croissance d’actions » donc avec un profil « agressif » qui complète mon fonds d’urgence à raison de 100$ par semaine que j’ai ouvert le 28 janvier et sur lequel je place 100$ par semaine: J’ai cotisé un total de 1,100$, et j’enregistre une baisse de 153.50$. Le montant total de mon investissement est de 946.50$. J’ai beaucoup de place de contribution, donc je garde le cap.

Le montant de mon fonds d’urgence est donc vraiment de 4,230.48$ + 946.50$ = 5,176.98$

C’est une baisse de 833.29$ par rapport au 6,010.27$ que j’avais en février mais j’ai quand même payé mes acomptes provisionnels, je n’ai pas dépensé cet argent en frivolité donc je suis bien avec ce chiffre.

En plus de cela mon compte Mylo est à 220.80$, soit une augmentation de 37.54$ par rapport au 183.26$ rapportés en février. À noter, le coronavirus frappe aussi ce compte, évidemment puisque Mylo investit l’argent qu’on lui confie. Je devrais avoir plus, le montant a surtout augmenté avec l’arrondissement des sommes que j’ai dépensées.

En conclusion… Malgré un mois de mars franchement difficile je ne change pas ma stratégie, je paye mes factures, mes taxes et mon hypothèque, je dépense moins et je ne lâche pas. Même si les chiffres sont mauvais, crise oblige, je sais que nous allons voir le bout du tunnel un jour. Il faut juste se concentrer sur l’objectif final.

Objectif Numéro 5: Désencombrer la maison d’un objet par jour sur 12 mois

Cet objectif continue de très bien aller, même si je ne rapporte pas mes progrès tous les jours sur Être et avoirs. C’est probablement aussi en grande partie grâce au confinement. Il est plus facile de ranger, de classer, de recycler ou de remplir une boîte de dons quand on est sur place à la maison.

Pour voir les progrès et tout ce que j’ai pu donner, recycler, jeter ou même ranger à sa place (ça fait également partie du « nettoyage ») vous pouvez cliquer sur la catégorie Minimalisme.

Participez