Pourquoi est-il si important de comprendre ses finances?

On n’est certainement pas tous nés avec une cuillère en argent dans la bouche, et la « science infuse » est un concept auquel je ne crois pas 😉 Il existe plusieurs raisons logiques pour lesquelles on devrait prendre le temps, et investir les efforts nécessaires, pour apprendre à gérer ses finances personnelles; la plupart des gens ne voit pas ces raisons par eux-mêmes. Il s’agit d’un sujet qui est difficile à cerner, malgré le fait que nous y soyons exposés tous les jours, et c’est certainement pour cette raison que l’on a naturellement tendance à s’en détourner, à se donner des excuses pour éviter d’y consacrer du temps. Eh bien je dis « Cassons les tabous », ce blogue est justement la place idéale pour passer du temps sur le sujet!

Comprendre les flux monétaires qui nous entourent

Je ne pense pas du tout exagérer (mais n’hésitez pas à me contredire si vous n’êtes pas d’accord!) quand je dis que la grande majorité des gens s’organise tant bien que mal pour payer leurs factures avec l’argent qu’ils ont à leur disposition, et ensuite dépense ce qui leur reste, s’il leur en reste. Par exemple: Qui parmi vous avez établi un budget bien précis pour les cadeaux de Noël, et Qui va vraiment s’y tenir? Les plus consciencieux laisseront peut-être le surplus d’argent, s’il y en a, dormir dans leur compte chèque.

Je me rappelle d’un temps pas si lointain où c’est exactement la façon dont je fonctionnais. Avant mon mariage je n’avais aucune dette mais je ne consacrais jamais de temps à mes finances, je me contentais de payer ce qui était dû, et j’ai fait cela pendant de nombreuses années. Je ne plaçais pas mon argent non plus dans le but qu’il me rapporte plus. Je m’en servais, voilà tout. Et je n’en devais à personne, pour moi c’était ça le plus important. Je ne pensais absolument pas à la retraite. Je faisais partie d’un groupe qui ne sait pas comment fonctionne leurs finances personnelles, et qui ne se pose pas de questions. Même si je finissais par prendre les bonnes décisions, et que je ne m’endettais pas, cela arrivait plus par chance ou par instinct que par méthode.

Il n’y a bien sûr rien de mal à cette approche; après tout, ce scénario est beaucoup plus agréable que celui où l’on dépense sans même savoir ce que l’on a en banque, et que l’on mise tout simplement sur l’espoir qu’il y aura assez d’argent pour tout payer à la fin du mois. Avec l’utilisation de plus en plus importante des achats à crédit cela devient d’ailleurs une façon franchement dangereuse et dispendieuse de s’y prendre. Avez-vous seulement passé en revue le type de frais que les banques nous chargent en général, et plus spécifiquement pour un défaut de paiement? Un chèque sans provision coûte plus de $40 en moyenne, par exemple; c’est usuraire. Vous pouvez compter sur les banques pour prélever des frais directement dans votre compte sans vous verser un sou d’intérêt… Je pense que vous vous rallierez à mon opinion, il est beaucoup plus logique, sain et économique de prendre le temps de connaître exactement la teneur de ses entrées et sorties d’argent.

L’incertitude et la méfiance

Nous sommes ainsi faits, nous n’aimons pas le sentiment d’incertitude. Cela remonte probablement au fait que nous avons été conditionnés au cours des siècles pour nous méfier de ce que nous ne comprenons ou ne contrôlons pas. L’incertitude et la méfiance vont de pair. Alors voilà, la question est simple, et vous comprendrez vite à quoi je veux en venir : Pourquoi se mettre dans des situations où ces deux sentiments se rejoignent? Je prône la simplicité et le bien-être dans la vie de tous les jours. C’est déjà assez compliqué comme ça, pourquoi se rendre la vie encore plus difficile?!

La solution? Planifier!

Halloween est tout juste derrière nous et j’ai vu ce matin que l’on commence déjà à décorer la Gare Centrale avec des lumières de Noël. Pour planifier et se préparer à l’avance, je dois dire qu’ils sont champions à Montréal! Alors… Combien d’entre vous ont établi un montant à consacrer aux achats de Noël cette année? Avez-vous pris la peine d’y penser et de planifier, ou comptez vous vous y prendre à la dernière minute? Il y a toujours un nombre impressionant de gens qui couraillent les magasins à la toute dernière minute chaque année. Je peux comprendre: Nous vivons des vies de dingues, entre le travail, les enfants, la famille, les activités diverses et multiples… mais il est sûr qu’avec un peu d’organisation déployée au bon moment on peut toujours s’en sortir mieux et avec beaucoup moins de stress… et de dépenses! Et pour ceux qui s’endettent pour compenser leur manque de planification: Savez-vous comment vous allez faire pour rembourser les dettes accumulées dans le but d’acheter des cadeaux plus ou moins utiles et qui auront plus ou moins atteint l’objectif de faire plaisir? Il y a de quoi réfléchir…

Comparez cette situation à celle de quelqu’un qui a planifié son poste de dépenses « Cadeaux de Noël » et a mis l’argent de côté dans ce but dans le courant de l’année (pourquoi pas tout juste après le Noël dernier). Cette personne sait où vont ses entrées et sorties d’argent, elle a une bonne main mise sur ses finances personnelles. Elle n’est pas susceptible d’être stressée car il n’y a pas d’incertitude liée à sa situation financière. Il est effectivement beaucoup plus facile d’être stressé quand vous n’avez aucune idée où votre argent est ni où il va…

Alors, que choisissez vous? Le type compulsif impulsif désordonné, ou allez-vous prendre le temps de planifier la chose?

Je parle de Noël mais en fait cette méthode s’applique à tous les projets où des dépenses conséquentes sont à prévoir. Un voyage, un gros achat comme une voiture, des enfants que l’on planifie envoyer étudier dans le privé… la liste est infinie.

Pour conclure

Si vous comprenez vraiment vos finances personnelles, un autre point que vous devez maîtriser est certainement comment utiliser son argent. Une personne qui ne comprend pas le monde (pas si complexe que cela!) des finances personnelles est une personne qui mettra probablement peu d’argent de côté, et qui dépensera probablement ce qu’elle aura en surplus à la fin du mois. Cette personne n’a aucun plan, donc rien de prévu pour un fonds d’urgence, ce qui veut dire peu ou pas de ressource en cas de coup dur.

Même dans le cas où vous n’êtes pas dépensier, si vous ne consacrez pas de temps à comprendre vos finances personnelles et à investiguer quoi faire avec votre argent, vous pourriez en arriver au même point. Bien que l’argent dans votre compte bancaire soit disponible pour vous, il ne sera toujours pas utilisé à sa pleine mesure.

C’est en ayant une bonne compréhension de ses finances personnelles que l’on comprend que l’argent économisé devrait être à tout le moins placé dans un compte d’épargne à intérêt élevés (pas stagner dans un compte chèque où il ne rapporte qu’à la banque où il est placé) et par la suite devrait aussi probablement être investi dans des supports financiers qui rapportent un taux d’intérêt beaucoup plus élevé.

Pour savoir comme je m’y prends pour organiser mes propres finances personnelles cliquez sur la première partie de mon article intitulé Comment organises ses finances personnelles sans budget. Bonne lecture!

Participez