8 principes sur l’argent pour bien gérer ses finances personnelles

Et voilà, c’est une Première, je me lance! Pour mon tout premier article sur Être et Avoirs je veux partager avec vous mes principes de vie les plus essentiels, tout au moins ceux qui sont liés au sujet de l’argent et des finances personnelles. Les gens disent souvent de moi que je suis une femme de principes, et c’est vrai. Le Gros Bon Sens et mes fameux principes font partie intégrante de ma vie, et en cas d’incertitude m’indiquent souvent la décision à prendre avec laquelle je serai en accord à long terme. Voici donc la liste, sans ordre spécifique. De toute façon ils sont tous aussi importants à mes yeux!

L’argent ne fait pas le bonheur… mais il y contribue certainement!

Ce principe est tout simple et ne prend pas beaucoup de mots à décrire, et pourtant beaucoup de gens n’en saisissent pas ou même jamais la portée. On pense souvent que l’argent fait le bonheur. En vérité le bonheur est en soi, et chacun en est responsable. Un exemple qui a été maintes fois prouvé: Si on est heureux et que l’on gagne 30 millions à la loterie on le sera encore plus. Par contre si on est malheureux et que l’on gagne ce même montant on ne sera pas plus heureux. On « pensera » qu’on est plus heureux, mais on se demandera pourquoi, à l’intérieur, on ne se sent pas mieux. La raison est simple, le bonheur ne se compte pas en argent. Ne dépensez votre argent que pour des choses qui vous font vraiment vous sentir bien dans votre peau. Si ce n’est pas le cas, ne prenez même pas la peine d’ouvrir votre portefeuille.

L’argent est inutile si nous ne savons pas l’utiliser afin de rendre nos vies meilleures. Il y a une énorme différence entre « aimer l’argent », c’est-à-dire le considérer comme un objectif en soi (en avoir le plus possible) et « utiliser l’argent » comme un moyen et non comme une fin. Utiliser l’argent à bon escient, ce n’est pas en être esclave comme malheureusement c’est le cas pour beaucoup de gens. Comprendre ce principe est très important. Il faut s’arrêter de temps en temps pour faire un petit constat de vie, et s’ajuster si nécessaire afin de s’assurer que nos actions soient toujours en accord avec qui nous sommes vraiment, ou qui nous aspirons à devenir.

Évitez tout extrême financier

C’est connu, les extrêmes ne sont jamais bons. Apprenez à mieux vous connaître pour vivre mieux avec vous-même. Ne sacrifiez jamais pour des raisons d’argent les choses importantes, les vraies choses qui comptent vraiment et qui n’ont pas de prix, comme vos relations avec les autres, ou encore votre bien-être personnel. Au bureau je constate souvent que les gens qui travaillent le plus sont en général les plus malheureux. L’équilibre travail/maison est primordial si on veut être heureux à long terme. Ne cherchez pas à passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas, à dépenser plus que de raison pour avoir une plus grosse voiture que le voisin, de plus beaux meubles ou une piscine, un spa, etc… Les voisins gonflables ne sont pas des gens heureux.

Les biens matériels acquis pour les mauvaises raisons (en aviez-vous vraiment besoin?) ne rendent jamais heureux, et si vous ne pouvez pas vraiment vous les offrir ils ont en plus le don de vous empêcher de bien dormir la nuit parce que, bien sûr, il faut payer pour tout ça!

De la même manière, évitez d’économiser et de vous priver de ce qui compte vraiment au point de vous rendre la vie misérable.

Évitez les dettes!

Mon moyen de paiement favori est la carte de crédit, mais c’est simplement parce que cela me permet d’accumuler des remises en argent. Je me promène très rarement avec de l’argent liquide sur moi pour plusieurs raisons:

  1. Ça m’évite de le dépenser (!)
  2. C’est difficile de garder une trace, et je traque *toutes* mes transactions financières

Par contre je paie toujours le montant total dû de mes cartes tous les mois, et à temps; ainsi je ne paye jamais d’intérêts mais je bénéficie de tous les avantages. Et si je sais que je ne serai pas en mesure de rembourser je ne dépense pas, je patiente!

Bien sûr il y a les dépenses trop élevées qui nécessitent de faire un emprunt à la banque, à moins que l’on ne s’appelle Bill Gates ou Warren Buffett. Pour moi la seule vraie grosse dépense qui justifie un tel emprunt est pour acheter une maison, ou encore faire un emprunt qui permette d’investir. On appelle ces dettes (parce qu’elles restent quand même des dettes) de bonnes dettes. Par opposition aux mauvaises dettes, celles qui ne contribuent pas à l’amélioration de sa valeur nette. Je parlerai de tout ceci dans un prochain article mais je pense que vous avez compris l’essentiel: Évitez les dettes, c’est un fléau qui pourrit votre existence ainsi que celle des gens qui vous entourent.

Nous sommes nos propres maîtres

Personne n’a le pouvoir, ni le droit, de prendre des décisions à votre place si vous êtes majeur et en pleine possession de vos moyens. Les murs et les limites, il n’y a que vous qui pouvez vous les imposer et j’espère que vous en avez le moins possible. En d’autres termes, ne vous basez pas sur les autres pour savoir où vous pouvez votre rendre dans la vie. Faites vous confiance, ne vous comparez pas parce que de toute façon vous êtes unique, et regardez devant.

Économiser vous rendra plus heureux que de dépenser

Ok, à court terme vous pourriez penser que c’est le contraire, mais ce principe financier de base est extrêmement vrai et lourd de sens. En bref, dépenser procure un plaisir immédiat qui peut être vraiment intense. Par contre le sentiment est éphémère et si vous dépensez plus que vous ne gagnez vous vous retrouverez très vite avec un objet que vous avez convoité mais qui ne vous apporte plus de plaisir, au contraire. Qui ne s’est pas déjà senti coupable après avoir acheté quelque chose qu’il ne pouvait pas vraiment se permettre? C’est arrivé à tout le monde au moins une fois, moi y-compris! L’essentiel est de le réaliser et de ne pas recommencer. Par contre, si vous économisez intelligemment les effets bénéfiques ne s’estomperont pas avec le temps, bien au contraire!

Un mot clé: Automatisez!

Simplifiez la gestion de vos finances en automatisant le plus possible vos transactions. Considérez vous comme votre principal créancier et payez vous en premier, ainsi vous mettrez toujours de l’argent de côté à chaque paie. Évitez de payer des frais d’intérêt et d’impacter négativement votre dossier de crédit en payant toutes vos factures à temps, et idéalement dans leur totalité. Bref, ce sont des conseils de base que je n’ai pas inventés mais dont je m’inspire quotidiennement pour gérer mes finances. Pour comprendre comment je m’y prends, lisez les articles suivants:

Certains ne sont pas pour l’automatisation car ces personnes préfèrent garder le contrôle de leurs transactions; la crainte la plus fréquente est d’avoir oublié un paiement et de ne pas avoir assez d’argent dans son compte courant pour l’honorer. En fait ce n’est pas parce que j’automatise le plus possible que je n’ai pas un contrôle très serré sur mes finances. Je traque absolument toutes mes transactions. Je fais mes comptes une fois par semaine (en général le samedi matin), c’est dans ma routine. Contrairement à ce que l’on pourrait croire ça ne me prend pas beaucoup de temps. Par contre, c’est certain, ça requière une certaine discipline, mais le jeu en vaut tellement la chandelle!

Évitez de gaspiller

Et ceci fonctionne pour tout… L’argent, les biens tangibles, l’eau, la vie… ce qui m’amène à ce dernier principe, et non des moindres:

La vie est courte… et on n’en a qu’une. Établissez des objectifs!

La vie passe trop vite (je me rappelle le jour de mes 18 ans comme si c’était hier) et elle est précieuse parce qu’elle nous permet de vivre des moments de bonheur avec les gens que l’on aime. Ou encore de faire ce que l’on aime, que l’on soit seul ou accompagné. Il y a des moments de vie qui n’ont juste pas de prix. Je fonctionne par objectifs, et c’est ce qui m’a permis de me rendre là où je suis aujourd’hui. J’utilise la méthode SMART et je partage mes objectifs avec vous sur Être et avoirs. Mon objectif ultime est d’atteindre l’indépendance financière. Je vais probablement rédiger plusieurs articles à ce sujet mais, dans les grandes lignes, l’indépendance financière consiste à organiser sa vie dans le but de se concentrer sur les choses et les personnes qui comptent vraiment. Ne perdez jamais de vue ces choses et ces personnes, à chaque jour de votre vie.

Et voilà, en quelques mots, mes principes de vie par rapport au sujet passionant des finances personnelles. Apprenez qui vous êtes et vous constaterez que cela a une influence directe sur ce que vous possédez!

Participez